Pour l’Organisation Internationale du Travail, la responsabilité sociale d’entreprise est l’ensemble des actions adoptées par les entreprises pour que leurs activités aient des répercussions positives sur la société et qui affirment les principes et les valeurs qui les régissent, tant dans leur propres méthodes et processus internes que dans leur relation avec les autres acteurs.

La RSE est une initiative à caractère volontaire.

La Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) est l’intégration, sur une base volontaire, de questions d’ordre social et environnemental dans les activités d’une entreprise. Bien que non inscrite encore en droit positif, sa force contraignante et sa caractérisation surgissent de l’intime conviction sociale du fait que tout manquement suppose une violation de la norme. Le management responsable de l’entreprise signifie que celle-ci agit en conciliant (point d’équilibre) ses propres intérêts et les attentes de la communauté vis-à-vis d’elle.

Les principales responsabilités éthiques de l’entreprise vis-à-vis des salariés et de la communauté sont les suivantes :

  1. Apport de produits utiles et dans des conditions justes à la société.
  2. Création de richesse de la façon la plus efficace possible.
  3. Respect des droits de l’homme par le biais de conditions de travail dignes qui favorisent la santé et la sécurité, ainsi que l’épanouissement personnel et professionnel des salariés
  4. Continuité de l’entreprise et, si possible, poursuite d’une croissance raisonnable.
  5. Respect de l’environnement, en évitant dans la mesure du possible tout type de pollution, en maîtrisant la production de déchets et en rationalisant l’usage des ressources naturelles et énergétiques.
  6. Respect des lois, des règlements, des règles et des coutumes, respect des contrats légitimes et des engagements pris.
  7. Distribution équitable de la richesse produite.
  8. Suivi du respect de la législation de la part de l’entreprise.
  9. Maintien de l’éthique entrepreneuriale et lutte contre la corruptionn.
  10. Supervision des conditions sociales et de santé des salarié/es.
  11. Suivi de la gestion des ressources et des déchets.
  12. Révision de la performance énergétique de l’entreprise.
  13. Usage correct de l’eau.
  14. Lutte contre le changement climatique.
  15. Évaluation des risques environnementaux et sociaux.
  16. Supervision de l’adéquation de la chaîne d’approvisionnement.
  17. Conception et implantation de stratégies d’association et de collaboration dans l’entreprise.
  18. Implication des consommateurs, des communautés locales et du reste de la société.
  19. Implication des salariés dans les bonnes pratiques de RSE
  20. Marketing et construction de la réputation de l’entreprise.
  21. Amélioration des possibilités et des chances pour la communauté où l’entreprise est installée.